Un peu de poésie

Publié le : 06/04/2020 16:05:06

estampe chinoise

Ivre sous les fleurs

De parfum en parfum,
un nuage d’ivresse m’a surpris.
Endormi contre un arbre,
au soleil qui penchait,
Je m’éveille au fond de la nuit:
mes amis sont partis.
Qu’une bougie rouge allume encore
le charme des fleurs ultimes.

 

Li Chang-Yin

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)

Li Chang-Yin est un poéte chinois qui vécu à la fin de la dynastie Tang (Xème siècle). Personnage assez équivoque, reconnu de ses pairs, il est resté assez méconnu jusqu'à la fin du XXème siècle.

C'est un maître de thé contemporain très inspiré qui rapprocha ce poème de la préparation du thé :

De 1 sec à 1 mn : pratiquer un thé cheminant de parfum en parfum.

De 1 à 2 mn : pratiquer un thé à la surprise d’un nuage d’ivresse.

De 2 à 3 mn : pratiquer un thé de l’arbre au soleil.

De 3 à 4 mn : pratiquer un thé en éveil nocturne.

De 4 à 5 mn : pratiquer un thé au départ des amis.

De 5 à 7 mn : pratiquer un thé à la lumière d’une bougie rouge.

Au-delà de 7 mn : pratiquer un thé au charme des fleurs ultimes.

Une manière bien poétique de préparer son thé non ?

Pour les plus cartésiens d'entre nous, voici toutefois une table d'infusion plus classique, reprenant le temps d'infusion habituel pour chaque couleur de thé :

table d'infusion

La meilleure indication reste celle qui est faite directement sur le paquet, affinée par votre expérience et selon votre goût !

Partager ce contenu